Génétique Médicale

Coordonnateur local de DES : Pr COUTTON
Coordonnateur régional de DES : Pr EDERY (Lyon)

Interne référent officiel : Pauline Le Tanno
Site des internes de génétique de France : https://interne-genetique.org/
 
Maquette Nationale (4 ans) : 
- 8 semestres dont au moins 3 dans un lieu de stage avec encadrement universitaire et au moins 1 dans un lieu de stage sans encadrement universitaire.
- Phase socle (1 an) : un stage de 6 mois en génétique clinique et un stage de 6 mois en laboratoire de génétique (cytogénétique ou biologie moléculaire)
- Phase d’approfondissement (2 ans) : 1 stage en génétique clinique, 1 stage en laboratoire,  2 stages libres.  Il est recommandé que l’un de ces stages soit accompli en dehors de la subdivision de rattachement.
- Phase de consolidation (1 an) : un stage de 12 mois ou 2 stages de 6 mois en génétique.
 
Master 2 Recherche : fortement recommandé pour la spécialité
 
Les terrains de stage classiques :
- CHU, service de Génétique Clinique
- CHU, laboratoire de cytogénétique
- CHU, laboratoire de génétique moléculaire
- CHU, foetopathologie
- à savoir que le CHU a une activité de diagnostic prénatal et également de diagnostic pré-implantatoire

Les autres terrains de stage possibles :
- pédiatrie : polyvalente/néonat, au CHU/en périphérie
- MPR pédiatrique : au CHU
- pédopsychiatrie : au CHU
- d’autres terrains de stage sont possibles selon le projet
 
Gardes et astreintes :
- aux urgences adulte ou pédiatrique (si stage en pédiatrie)
- pendant les 2 premières années de l’internat
- pas d’astreintes, pas de week-end sauf stage hors génétique
 
L’internat de génétique à Grenoble :
- 1 interne tous les 3 à 4 ans
- possibilité de prévoir 1 à 2 inter-CHU
- post-internat : orientation en clinique/cytogénétique/oncogénétique/biologie moléculaire/foetopathologie, disponibilité des postes variable à Grenoble, possibilités plus nombreuses au niveau national
 
La formation théorique :
- 2 semaines de cours nationaux par an, le plus souvent à Paris (1 en novembre, 1 en juillet) : on y retrouve tous les internes de génétique de France et l’ambiance est très familiale 
- depuis peu des consultations simulées, comprenant 2 sessions de 2 jours, obligatoire pour tous les jeunes internes, à Nantes
- séminaires et congrès : les plus classiques sont le séminaire de génétique clinique ou les assises de génétique humaine, en alternance une année sur 2, le congrès de l’ACLF (cytogénétique) 1 an sur 2, et l’ESHG (international) tous les ans
- tous les 3èmes jeudi du mois a lieu une journée dédiée à une thématique particulière de génétique humaine, à Necker, Paris. Les internes sont conviés à y faire des présentations de leurs travaux.
- peu de cours en local en dehors des soirées du CPDPN (centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal), 1 fois par mois
- DU, DIU : souvent 1 à 2 pendant l’internat, dont le classique DIU de Dysmorphologie

Dernière mise à jour le 15/07/2019